Damas lames fixes

Le "Camouflage", aux couleurs d'automne...

Ce couteau en Damas « explosion » multi-barreau modifié mesure 38 cm et possède un tranchant de 24 cm, il est entièrement forgé de manière traditionnelle.


Les aciers sont contemporains et de haute technologie, 90Mcv8 et 15N20, révélation noire poussée.

Le manche est huilé au naturel, avec garde forgée en Damas « explo multi barreau » acier de blindage et 90Mcv8, intercalaires noir, ivoire fossile de Mammouth et bouleau madré stabilisé teinté brown/green.



Montage sur soie rivetée avec un rivet mosaïque noir or et argent.

Ce manche est travaillé pour que l’ergonomie soit au rendez-vous, avec une engravure en haut et à l’arrière du manche pour recevoir la paume de la main et un travail en partie arrière pour une préhension parfaite.

 

Vous pouvez observer une lame tranchant rasoir comportant une émouture plate et un « finger choil » pour les travaux de précision.
Trempe à l’huile chaude. Revenu à 220 °C
Affûtage à la pierre naturelle et au cuir.


L’étui tournant avec holster amovible en cuir tanné végétal de 4 mm est cousu à la main points selliers engravés, teinté, vieilli, patiné et chant ciré à l’os. Passant ceinture mobile et anneau d’attache. Le cuir est moulé sur le couteau.
L’étui est pensé pour l’esthétique  avec un holster qui casse la longueur du fourreau, mais aussi et surtout pour sa fonctionnalité.
Vous pouvez voir que le passant est monté sur un anneau qui permet de suivre le mouvement et dont la taille correspond à la distance ceinture/hanche.
Ainsi, lorsqu’il est fixé à la cuisse, on ne le sent absolument pas, y compris en conduisant.
Le couteau ne risque pas de s’échapper grâce au cuir moulé sur le manche et peut ainsi être sorti très vite car il n’y a pas de lanière de blocage.


Le holster permet de se délester du couteau et du fourreau lors des arrêts ou des bivouacs sans avoir à tout démonter et à sortir sa ceinture, il y a juste une pression à soulever.

Le "Tribal"



Ce couteau en Damas Mérovingien (ou sauvage) mesure 42 cm et possède un tranchant de 29 cm, il est entièrement forgé de manière traditionnelle. Les aciers sont contemporains et de haute technologie, 90Mcv8 et 15N20.

Il s’agit d’un Damas très fin de 342 couches contrastant avec une lame « brut de forge ». De la rusticité du feu, on arrive à la délicatesse des couches.
Le manche est composé d’une  garde forgée en Damas « twist », d’ivoire fossile de mammouth et de corne d’impala très ancienne, rehaussé d’intercalaires rouge.

Vous pouvez observer une lame tranchant rasoir agrémentée d’un contre tranchant comportant une émouture plate et un « finger choil » pour les travaux de précision.
Trempe à l’huile chaude. Revenu à 220 °C
Affûtage à la pierre naturelle et au cuir.

L’étui tournant avec holster amovible en cuir tanné végétal de 4 mm est cousu à la main points selliers engravés, teinté, vieilli, patiné et chant ciré à l’os. Passant ceinture mobile et anneau d’attache. Le cuir est moulé sur le couteau. Et fourrure !!

Le Megevan


Couteau Damas Mérovingien, comportant 320 couches de métal, dimensions 33 cm avec un tranchant de 19 cm. Entièrement forgé.

Aciers 90Mcv8 et 15N20, révélation noire poussée.

Manche huilé au naturel, avec garde forgée en Damas « twist », bois de cerf, loupe de frêne stabilisée teintée et intercalaires noirs.
Montage sur soie rivetée.

Lame tranchant rasoir émouture plate avec « finger choil » pour les travaux de précision.
Trempée à l’huile chaude. Revenu à 220 °C
Affûtage à la pierre naturelle et au cuir.

Etui tournant en cuir tanné végétal cousu à la main points selliers engravés, teinte patinée et chant ciré à l’os. Passant ceinture et anneau d’attache.

Le « PANHEAD »




Couteau en de 31 cm avec un tranchant de 18 cm.
Damas « Explo » rare très large (un bonheur à tourner !).



Le manche est huilé au naturel, avec garde en vieux fer, intercalaires rouge, bois de cerf et bouleau madré stabilisé teinté grey/brown Mercorne. 
Montage sur soie rivetée avec un rivet mosaïque noir or et argent.



L’étui tournant avec holster amovible en cuir tanné végétal de 4 mm est cousu à la main points selliers engravés, teinté, vieilli, patiné et chant ciré à l’os. Passant de ceinture mobile et anneau d’attache. Le cuir est moulé sur le couteau.




Le Chenevat

Un couteau de chef XXL en "intégral" DAMAS que vous retrouverez avec plus de détail ici



Le "Red Bull"


Couteau en Damas « perso » (c'est une trousse de 9 couches insérée au milieu de plat de 90Mcv8 et reforgé à plat avec a nouveau des insères de 90). Il mesure 36 cm et possède un tranchant de 21 cm, 90Mcv8 et 15N20.


Le manche est composé d’une garde forgée en Damas Twist, d'érable Negundo stabilisé teinté brown/black et intercalaires noirs, rehaussé d’une pièce de corail fossile rouge de mer de chine.


Le bois est simplement poli et huilé au naturel.
Montage sur soie rivetée avec un rivet mosaïque noir, or et argent.
Lame tranchant comportant une émouture plate et un « finger choil » pour les travaux de précision.


Trempe à l’huile chaude. Revenu à 220 °C
Affûtage à la pierre naturelle et au cuir.

Le Furtif



Couteau fixe plate semelle de 16,5 cm dont 8 de lame réalisé pour tenir dans une poche de treillis en Damas explosion large (90Mcv8, C70 et 15N20). Emouture creuse au 350 arrondie au ricasso.
Guillochage linéaire sous le pouce et finger choil sous l'index.
Tranchant rasoir avec affûtage progressif à angle variable pour avoir une lame extrêmement polyvalente.
Manche métal aux bords arrondis pour une préhension agréable et optimale avec plaquettes en Iron Wood du désert d'Arizona. Maintien par trois rivets mosaïques dont un rivet passage de sangle.
Etui en cuir tanné végétal moulé brun avec surpiqûres noirs rappelant la teinte et le moiré du bois.
Patte de maintien du couteau renforcée. Passant ceinture et œillets de port poitrine.
Cousu main au point sellier, champs chauffés...


Le XXL


Un très grand couteau de 40 cm dont 28 de lame.
450 couches, garde en damas explo et ivoire fossile de mammouth sibérien (50 000 ans).
Manche en loupe de châtaignier Corse.
Étui cuir tanné végétal et point sellier à retrouver ici.


Le Requin et le French Nakiri

Couteaux du Chef cuisinier Laurent Peugeot, toute l'histoire de ces couteaux hors norme à retrouver ici




L'Austerlitz


Couteau en Damas multi-barreaux (5), habillage du dos en laiton riveté, garde en damas.
Rivet mosaïque, manche en ébène, un peu plus de 25 cm pour 13 de lame, émouture droite. 
Etui en cuir tanné végétal, insert en alligator de Madagascar et point sellier à retrouver ici.

Le "VIVALDI".


Ce couteau en Damas Mérovingien mesure 38 cm et possède un tranchant de 24 cm. Les aciers : 90Mcv8 et 15N20.
Il s’agit d’un Damas « sauvage » fin de 360 couches avec une garde totalement forgée et travaillée contrastant avec une lame « brut de forge ».


Le manche est huilé au naturel, avec garde en Damas mérovingien, intercalaires rouges, bois de cerf et loupe d’Amboine stabilisée.
Montage sur soie rivetée.


Ce manche est travaillé pour que l’ergonomie soit au rendez-vous, avec une engravure en haut et à l’arrière du manche pour recevoir la paume de la main et des travaux de sculpture à l’avant et à l’arrière pour une préhension parfaite.



Trempe à l’huile chaude. Revenu à 220 °C et affûtage à la pierre naturelle et au cuir.
L’étui avec holster amovible en cuir tanné végétal de 4 mm est cousu à la main points selliers engravés, teinté, vieilli, patiné et chant ciré à l’os. Le cuir est moulé sur le couteau.

L'ondé


Couteau en Damas ondé (qui donne une impression de "vagues" non transcriptible en photo), laiton, vieux cuir et ....érable ondé offert par un ami Luthier.
Rivet mosaïque creux, un peu plus de 300 couches pour une émouture droite sur une lame très fine et très souple. Rase n'importe quelle barbe de trois jours même sans Mennen ;)
28 cm dont 16 de lame


Le "Kill Bill"


Couteau Damassé Le « Kill Bill »; un hommage sympathique à Quentin TARANTINO, en souhaitant que ce couteau  participe plus souvent à des safaris ou des sorties de pèche qu’a des pugilas hémoglobinés !

Il s’agit d’une pièce unique réalisée dans les règles de l’art et à la main, et ce de la fabrication de l’acier à l’étui.

Ce couteau en Damas Mérovingien dit « sauvage » mesure 43 cm et possède un tranchant de 29 cm, il est entièrement forgé de manière traditionnelle.

Les aciers sont contemporains et de haute technologie, 90Mcv8 et 15N20, révélation noire poussée.

Le manche est huilé au naturel, avec garde forgée en Damas « twist », cuir, laiton, ronce d4érable Négundo stabilisé teinté brown/black et intercalaires noirs.
Montage sur soie rivetée avec un rivet mosaïque noir or et argent.

Vous pouvez observer une lame tranchant rasoir agrémentée d’un contre tranchant comportant une émouture plate et un « finger choil » pour les travaux de précision.
Trempe à l’huile chaude. Revenu à 220 °C
Affutage à la pierre naturelle et au cuir.

L’étui tournant avec holster amovible en cuir tanné végétal est cousu à la main points selliers engravés, teinté, vieilli, patiné et chant ciré à l’os. Passant ceinture mobile et anneau d’attache. Le cuir est moulé sur le couteau.


Le Para.


Couteau Para, trip Tanto Americain; entre survie et bushcraft.
Un vrai Warrior.


Tanto brut de forge, Damas "Zen" avec une seul ligne sur chaque faces.
Plus de 32 cm dont 20 de lame, 7 ml de para-corde et allume feu.

C est un véritable couteau brut de forge puisqu'il est Damassé, le lopin de départ fait 5 couches ( 90Mcv8/15N20/90/15/90). 

La plus grosse difficulté dans la forge de cette lame réside dans le fait d’être très précis pour garder une épaisseur parfaitement constante et linéaire, 
un coup de marteau de trop ou trop appuyé et l'émoute part dans tout les sens, la lame est alors à mettre au rebut.


Le guillochage sert à la fois pour le Fire Still et pour la tenue en main.
Etui cuir pleine fleur et soufflet fourrure. 

Le Petit frère.

Du précédant...


26 cm pour le même descriptif...

Bowie 90


(Couteau américain Old ouest typique.)
Bowie en acier partiellement auto-trempant ( 90Mcv8 et 15N20 ), Damas 40 couches.
Manche en buis (blanc) et loupe d'orme. Garde et cul en "vieux fer" très fibré.
Étui réalisé suivant un Tuto de mon cher Mick.
26,5 cm dont 14 de lame



Couteau le « Scalpel », prototype.
N° 000

Couteau plate semelle ou « full tang » créé à partir de matériaux de haute technologie.



La lame est en X15TN, un acier Aubert et Duval destiné aux instruments chirurgicaux et aux outils de coupe en milieu corrosif (couteaux SAF/PAT et Commando Marine entre autres).
Ses traitements thermiques assez complexes en font un véritable inoxydable aux capacités de coupe incomparables, d’une dureté et d’une longévité phénoménales.



Les plaquettes vissées, elles, sont en Damas rare et atypique, étudiées spécifiquement pour ce Warrior pur jus, réalisées en 90Mcv8 et en INVAR, métal issu du développement des alliages fer-nickel à la fin du XIXème siècle dans un contexte de recherche sur le blindage des pièces d'artillerie qui valu à son inventeur Edouard Guillaume, le prix Nobel de Physique en 1920 et qui assure encore aujourd’hui la renommée de la société Imphy.



Ce couteau de combat de 27 cm, dont 15 de lame, (5mm d’épaisseur), coupe (c’est le moins que l’on puisse dire…) aussi bien au niveau du tranchant que du contre tranchant.

Il s’agit typiquement d’un commando pensé en concertation avec des militaires de terrain.
La base de la recherche sur la forme, la préhension et l’ergonomie ont commencé par l’étude de deux de mes précédant couteaux (le Furtif et Le Tactical frenchies), le reste a pris corps sur les conseils de ces pro :

Le Finger choil augmenté et doublé pour une tenue « au plus prêt » sans s’encombrer d’une garde, un dos de lame remontant avec guillochage grip sous le pouce pour « pousser », un contre tranchant véritable et qui coupe (à l’instar d’un coupe fil qu’il m’était difficile de réaliser), une double émouture creuse avec deux angles différents pour englober un maximum d’utilisations et rendre ce couteau extrêmement polyvalent, un microbillage du corps  de la lame et une finition satinée des tranchants pour éviter tout reflet, une dragonne « para-corde », un « cul » brise vitre (pour une utilisation en combat Loc’ certains  l’aurait préféré plat pour une utilisation de frappe type marteau, rendu impossible par les plaquettes détourées)…..Seule concession pour laquelle je n’ai pas suivi leurs conseils, le manche en Damas Invar qui brille sans doute un peu trop aux yeux de l’ennemi…et aux miens pour le prestige des matériaux. Il faudra donc l’avoir en main ou dans l’étui pour éviter de faire du morse.



L’étui très sobre est réalisé en cuir tanné végétal et  points selliers engravés pour une meilleure pérennité. Cousu au fil poissé Barbour, les champs sont brulés à l’os et cirés.

Affûtage à la pierre naturelle et au cuir. 
                         Il plait également beaucoup aux chasseurs.                            

Damas et cuisine...ou autre


Un couteau de Chef, mais pas que.
Damas très sobre d'une quarantaine de couches, dimensions 31 cm avec un tranchant de 19 cm. 

Aciers 90Mcv8 et 15N20. 


Manche huilé au naturel, avec garde forgée en Damas « twist »,cuir, laiton et ronce de châtaigner Corse. Montage sur soie rivetée. 


Lame tranchant rasoir émouture plate avec « finger choil » pour les travaux de précision. Trempée à l’huile chaude. Revenu à 220 °C. Affûtage à la pierre naturelle et au cuir. 


Étui tournant très sobre en cuir tanné végétal cousu à la main points selliers engravés, teinte patinée et chant ciré à l’os. Passant ceinture et anneau d’attache. 




Double torsade

Couteau Damas trip Viking 5 barreaux dont 2 torsades de 18 couches sur manche ébène de Madagascar.
Garde et cul Damas pour une soie traversante.
Un peu plus de 20 cm.






Le "1850"


Bowie Damas 72 couches C70/15N20 forgé de manière traditionnelle et faisant remonter la pointe.
Manche Damas torsade, laiton, cuir et ronce de châtaignier Corse.
Étui en vieux cuir de selle patiné à la fesse et peau de bêtes à cornes (JCT !).
Passé dans " La Passion Des Couteaux" N° 110
32 cm dont 19,5 de lame



Gravure type Colt de Jean Santos !


Le JR



Le JR. ( De mon pote Corse Jean Robert ), Damas ondé 324 couches XC75/15N20.
Manche en ronce de châtaigner CORSE donc, et vieux cuir.
Rivet mosaïque et émouture plate.

Le "Tactical Frenchies"




Travail sur le design épuré et l'ergonomie.
C'est un plate semelle en stock de 23 cm en X15tn de chez Aubert et Duval. 
Un acier fortement allié et inoxydable, il est utilisé en chirurgie et pour les couteaux de certains de commandos (dont les commandos marine et les SAF pour ses qualités de coupe et sa tenu au sel).


Trempe à l'huile à 1010/1015 °C avec maintien en température 1/2 heure pour garder ses qualités inox. Revenu à 180°C.Une dureté infernale.
Le couteau de Back-up idéal.


Finition microbillée et émouture satinée creuse, plaquette en zébu pour rester dans le trip.

Ça change du damas.

La forme peut être reprise avec n'importe quel métal forgé.





« Docteur Jekyll et Mister Hyde» ou le paradoxe Franck.


Ce couteau en Damas Mérovingien mesure 33 cm et possède un tranchant de 20 cm.



Mon ami Franck est plus docteur Jekyll que Mister hyde, à la fois homme de science et terrien hédoniste, c’est pour lui que j’ai créé ce couteau paradoxe.


Pourquoi paradoxal ?
Il s’agit d’un Damas « sauvage » très fin de 460 couches contrastant avec une lame « brut de forge ». De la rusticité du feu, on arrive à la délicatesse des couches et à l’évidence d’une technique ancienne, rare et authentique.



J’ai voulu cette pièce sans ostentation mais d’un grand raffinement, à l’image de son propriétaire, ainsi, s’il faut se pencher sur l’émouture de la lame pour distinguer les couches du Damas, par contre le manche appelle l’œil par ses teintes et ses reflets.  Il est composé d’une  garde forgée en Damas « Explosion », de corne et laiton rehaussé d’intercalaires noir et rouge.
C’est un couteau de Gentleman…farmer.

La seule chose qui m’a été demandé dans le cahier des charges est un manche en bois au touché soyeux et à l’aspect satiné. Ainsi, j’ai opté pour une ronce de Cade (genévrier) huilé au naturel.
         

Le support est en « bois flotté », pour rappeler à Franck les embruns qu’il affectionne tant.

Camp-Knife




Un très très grand couteau de 40 cm dont 28 de lame.
324 couches, garde en damas explo soudées à l'argent.
Manche en loupe de châtaignier avec amortisseur cuir.
Étui cuir tanné végétal et point sellier.






( On veut toujours plus.....)

Le banquier

Damas trip Viking, 5 barreaux dont deux torsades de 28 couches.
Vous le retrouverez dans la rubrique WIP pour de plus amples renseignements...





Le trois étoiles



Couteau de cuisine damassé.
30 cm dont 18/19 de tranchant.
90 Mcv8 / 15n20,300 couches,manche cade, cuivre et bois stab (???).
Rivet mosaïque. Emouture creuse 350.
Un emplacement "finger choil" pour les travaux de précision.
Trempe "sèche"



Grande garde

Couteau de chasse.


Damas Mérovingien, comportant 72 couches, dimensions 33 cm avec un tranchant de 21 cm. 

Aciers , 90Mcv8 et 15N20, révélation poussée. 

Manche huilé au naturel, avec garde forgée, bois de cerf, ronce de châtaigner corse, amortisseur cuir, laiton et intercalaires noirs. 
Montage sur soie rivetée mosaique. 

Lame tranchant rasoir émouture plate avec « finger choil » pour les travaux de précision. 
Trempée à l’huile chaude. Revenu à 220 °C 
Affûtage à la pierre naturelle et au cuir. 

Etui en vieux cuir pour cet hold west, cousu à la main points selliers engravés et chant ciré à l’os. Passant ceinture , deux blocages de fermeture et anneau d’attache.





Sandwich


Pas de Damas à proprement parler mais un
sandwich de vieux fer autour d'une lime....
Garde forgée, loupe d'orme et rivet mosaïque



Camp Knife



Couteau de camp Damassé
90 couches 15N20/90Mcv8. Révélation noir poussée.

5mm au dot.

Manche en bois de cerf, cuir, damas, corne de zébu brut et cuivre.
Etui en cuir patiné .

30 cm dont 18 de lame.



Bowie


90 couches 15N20/90Mcv8. Révélation noire poussée.

7mm au dot.

Idéal pour la survie et le bâtonnage.

Manche en ronce de moyer, cuir, damas et cuivre.
Couteau soie traversante, cul brise vitre. Contre tranchant et étui en vieux cuir.

33 cm dont 20 de lame.







Vous retrouverez sa fabrication pas à pas ici avec des photo à la forge de Bernard.


Le Chasse


Couteau de chasse damas. Révélation mâte poussée.
200 couches 15N20/90Mcv8/C70. 

Manche en ronce d'If, cuir, damas et cuivre.
Etui couteau en vieux cuir très épais et peau.

31 cm dont 19 de lame.